Skip to main content

Immobilier : mon immeuble peut-il s’effondrer ?

By 30 novembre 2022Info #ActiveDiag
Immobilier-mon-immeuble-peut-il-s’effondrer

Tout le monde sait que le DTG (diagnostic technique global) est une obligation légale pour les biens immobiliers de 30 ans et plus. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Et comment peut-il vous aider lorsque vous examinez un bâtiment ancien ?

Le DTG (diagnostic technique global)

Depuis quelques années, et particulièrement depuis le début de l’année 2011, nous assistons à une augmentation du nombre de ventes et de transactions. Cette tendance va se poursuivre. Le DTG (diagnostic technique global) est une obligation légale pour les immeubles de 30 ans et plus (sous réserve de modifications).

Le DTG doit être réalisé au moins une fois tous les 20 ans pour les immeubles construits avant 1945, et au moins une fois tous les 10 ans pour ceux construits entre 1945 et 1990 ; il peut également être exigé en raison de problèmes spécifiques survenus en cours de propriété.

L’objectif de ce type d’analyse est d’identifier les problèmes éventuels d’un bâtiment, de sa structure, des matériaux d’isolation ou même de ses fondations, afin de les réparer ou de les améliorer si nécessaire.

Le DTG comprend donc une évaluation du risque d’effondrement.

En outre, le DTG comprend également une évaluation du risque d’effondrement. Par exemple, si un bâtiment est considéré comme menaçant de s’effondrer, mais qu’il ne l’est pas encore, cela est considéré comme un risque élevé et doit être traité immédiatement. Le DDTG identifie donc les éléments à risque et propose des mesures pour améliorer l’intégrité structurelle sans mettre en danger la propriété.

Cette estimation est appelée observation.

Le constat est un rapport technique. Il permet au locataire de se faire une idée précise de l’état de son bien. Le propriétaire a également l’obligation légale de réaliser une observation au moins une fois tous les quatre ans, ou plus souvent si nécessaire. Cette estimation s’appelle une observation.

La déclaration de travaux de gros œuvre (DTG) est un autre document essentiel qui doit être complété avec la demande de permis de construire et déposé en même temps que celle-ci auprès de votre mairie. Cette DTG fournit des informations détaillées sur les travaux de construction de votre bâtiment, telles que sa taille et l’étendue des travaux à effectuer au cours de ce processus de rénovation.

Il est essentiel d’identifier les différents éléments à risque.

Il est essentiel d’identifier les différents éléments à risque. Un bâtiment peut s’effondrer de plusieurs façons, en fonction de sa construction et des charges qu’il subit. Cette analyse doit inclure :

  • Les effets des tremblements de terre (la secousse du sol) sur les bâtiments.
  • Les effets des tempêtes de vent ou des tornades (vents à grande vitesse) sur les bâtiments.
  • Les effets des fortes pluies ou des inondations sur les bâtiments.

L’objectif est de ne pas mettre les biens en danger.

Le DTG n’est pas une garantie de sécurité ou de stabilité du bâtiment. Il s’agit d’une obligation à laquelle doit se soumettre toute personne qui souhaite développer son bien, quels que soient sa taille, son emplacement ou son type. Le DTG ne peut fournir que des informations qui vous aident à comprendre comment votre propriété se situe par rapport à son environnement et quels niveaux techniques elle a pu atteindre au fil du temps ; il ne peut pas prédire les risques futurs – il donne seulement une indication basée sur les performances passées et les tendances actuelles des techniques de construction (par exemple, les structures en Béton armé contre les tremblements de terre).

Il n’y a pas de délai pour faire réparer un bâtiment.

La loi exige que les propriétés de 30 ans et plus soient dotées d’un DTG. Cela inclut tous les bâtiments classés, quel que soit leur âge. Votre propriété devra également faire l’objet d’une évaluation si vous souhaitez modifier l’utilisation de votre bâtiment ou y ajouter des étages.

Le DTG comprend une évaluation du risque d’effondrement et peut inclure des recommandations de travaux correctifs. Le coût de cette évaluation est inclus dans le coût du rapport DTG lui-même, de sorte qu’il n’y aura pas de frais supplémentaires au-delà de ceux déjà couverts par notre forfait d’inspection de base (qui comprend tout, de l’inspection du rez-de-chaussée à l’inspection du toit).

À retenir : Un DTG peut détecter des risques potentiels, mais il ne garantit pas que le bâtiment ne s’effondrera pas.

Un DTG est une obligation légale pour les bâtiments de 30 ans et plus. Le DTG comprend une évaluation du risque d’effondrement. Cette évaluation s’appelle une observation, qui mesure la probabilité que différentes parties de votre bâtiment s’effondrent au fil du temps.

Conclusion

J’espère que cet article vous a aidé à comprendre les risques d’effondrement. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous faire une demande sur notre formulaire de contact ! Ad13 réalise votre DTG dans toute la France !

Active Diag13

Nous rédigeons des articles sur l'immobilier et les diagnostics immobiliers depuis de nombreuses années. La société Active Diag13 s'emploie à réaliser des diagnostics immobiliers pour la vente et la location de biens immobiliers.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Menu

BONJOUR


Bienvenue sur notre site
Retrouvez toutes les informations sur le diagnostic immobilier.

DEVIS GRATUIT
04 91 49 74 80
Nos Tarifs

Avis Google

Evaluations Google
4.4

AD13, La qualité d'un service au plus juste prix !