Pret Taux Zero (PTZ) : Ce qui change en 2018

Par 28 décembre 2017Info #ActiveDiag
Pret taux zero 2018 ce qui change pour le PTZ

Fin du suspens avec l’annonce faite par le gouvernement mercredi 20 septembre et vendredi 6 octobre sur l’avenir du PTZ. Ce prêt aidé est donc bien reconduit en 2018 mais de manière différente.

Le remaniement de cette aide à l’achat immobilier a été présenté vendredi 22 septembre au Conseil des ministres.

  • A quoi devons nous nous attendre avec cette refonte du PTZ ?
  • Quelles sont les modalités d’éligibilité qui différent des conditions actuelles du PTZ ?
  • Quelles sont les zones qui peuvent continuer à bénéficier de ce prêt à taux zéro 2018 ?
  • Pourquoi le gouvernement renouvelle-t-il une telle mesure pour le logement alors que la loi annonçait sa fin pour 2017 ?
  • Les zones B2 et C seront-elles supprimées du dispositif comme le prévoyait initialement le Plan Logement pour 2018 ?

Levons le voile sur ce PTZ 2018 relooké et les conséquences qu’entraîne son remaniement.

Les zones de France touchées par le remaniement du PTZ 2018

Pour rappel, le PTZ (Prêt à Taux Zéro) est un prêt délivré par l’Etat, sans frais et sans intérêt, destiné aux ménages primo accédants pour les aider à accéder à la propriété.

Cette aide publique crée pour booster l’accession à la propriété des ménages français est donc maintenue en 2018 et ce pour les 4 prochaines années.

Cependant, les critères d’obtention de ce prêt à 0% différent de ceux appliqués actuellement.

Durant les trois prochaines années, le PTZ est désormais « mieux ciblé pour construire plus vite en zone tendue et soutenir la revitalisation dans les zones détendues » annonce le secrétaire d’Etat en charge du dossier logement, Julien Denormandie.

Selon les déclarations du gouvernement, le PTZ dans les logements neufs sera maintenu dans les zones A, A bis et B1 pendant un délai de quatre ans, soit jusqu’au 31/12/2018.

Ces trois zones étant reconnues comme étant de grosses zones d’urbanisation où la demande de logement est plus forte que l’offre et dans lesquelles il est difficile de se loger. Les prix des logements dans ces villes sont élevés et le budget moyen nécessaire pour s’y installer est généralement plus important que dans les autres zones de France.

Le PTZ en zone B2 est en sursis ! Son obtention dans le neuf reste possible pendant encore deux ans soit jusqu’au 31/12/2019. Son montant ne pourra dépasser 20% du prix d’achat (contre 40% dans les autres zones)

Le PTZ devait être abandonné dans la zone C. C’était encore l’intention du Gouvernement jusqu’au 6 octobre dernier, date à laquelle Emmanuel Macron a fait marche arrière en déclarant son maintient dans le neuf pendant encore deux ans. Son montant maximum sera, comme en zone B2, divisé par deux.

Quant aux logements anciens avec travaux, le PTZ reste accessible aux zones B2 et C jusqu’au 31/12/2021 et disparaît dans les zones A, Abis et B1.

Evolution des zones géographiques éligibles au PTZ 2018

Active Diag13

Active Diag13

Nous Rédigons des articles sur l'immobilier et le diagnostics immobiliers depuis de nombreuses année. La société Active Diag13 s'emploie a réaliser des diagnostics immobiliers pour la vente et la location de biens immobiliers.

One Comment

Leave a Reply